La Piraterie

H.M.S. Swallow attacks Roberts' ship, the Royal Fortune.jpg

Définition :

Tout vol ou toute autre action violente, dans un but personnel et sans autorisation par un service public, commise sur les mers ou en dehors de la juridiction normale de tout état. Puisque la piraterie a été considérée comme une offense contre la loi des nations, les navires publics de n'importe quel état ont été autorisés à saisir un navire de pirate, et, si jugé coupable, de les punir et de confisquer leur navire.

Histoire :

Tout d'abord il faut savoir que la piraterie a toujours été présente au cours de l'Histoire. Dans la méditéranée antique, la piraterie a toujours été étroitement lié au commerce maritime. Au Moyen-Age les vikings s'adonnaient aussi à la piraterie. À la fin des guerres européennes ayant eu lieu lors de la Renaissance et aprés cette périodes, les équipages de pirates venaient recruter dans les équipages qui avaient été congédiés.
Du 16ème au 18ème siècle la piraterie, au sein de la mer Méditéranée, était devenue une chose commune. Le Maroc, Tripoli, Alger et Tunis toléraient cette piraterie et ont finis par se nommer les états pirates. Cependant dés le début du 19ème siècle les forces de la flotte française et britanique ont mis fin à ces actions.


Différents statuts :

Il y existe plusieurs types de navires qui coexistaient dans le monde de la piraterie. On peut distinguer : les négociants, les corsaires, les boucaniers, les "marooners" et enfin les pirates. Selon le point de vue ces différents thèmes peuvent tous vouloir dire la même chose. Cependant ils peuvent être classées et décris comme suit :

- Les négociants :
Il s'agissait de marins naviguant sur des navires commissionnés par un gouvernement ou une compagnie afin d'accomplir des tâches spécifiques, telles que l'expédition de cargaisons, le transport d'esclaves. Ils naviguaient avec des lettres venant de compagnies ou des pays leur donnant la permission d'accomplir ces tâches. Les hommes à bord de ces navires se sont fait appeler les négociants, les marins marchands, ou les soldats de la marine marchande. Des bateaux marchands ont souvent été armés et parfois escortés. L'équipage recevait leur salaire de la compagnie ou de la nation qui avait équipé le navire sur lequel ils avaient servis.

- Les Corsaires :
Il s'agissait de marins naviguant sur un navire armé et possédant des papiers d'un gouvernement ou d'une compagnie pour accomplir, eux aussi, des tâches spécifiques. Les papiers étaient désignés habituellement sous le nom de lettres de Marque. Une partie de ces lettres donnait au capitaine le droits d'agir au nom d'une compagnie ou d'un gouvernement afin de commettre des actes de représaille, d' escorter des négociants, ou protéger des secteurs côtiers.
Les limites de la lettre de Marque étaient souvent vagues, laissant au capitaine et à l'équipage le choix de déterminer ce qu'ils pouvaient prendre ou attaquer. Parfois les corsaires ignoraient la lettre de Marque et perpétuaient des actes sanglants. La distinction principale entre les négociants et les corsaires, est le fait que les corsaires n'étaient pas payés par la nation ou la compagnie qui les avaient engagés. Ceux-ci gagnaient ce qu'ils pillaient lors des représailles qu'ils effectuaient. Selon l'attitude du gouvernement, ceux-ci étaient parfois réelement appréciés. Particulièrement quand les actions des corsaires allaient à l'encontre d'une nation étrangère qui n'était pas en bons termes avec la nation ayant engagé ces corsaires. Le statut de corsaire a été supprimé par la plupart des nations européennes en la déclaration de Paris en 1856. L'Espagne et les Etats-Unis n'ont pas signé cette déclaration et ont continué à employer des corsaires.


- Les Flibustiers :
Il s'agissait de corsaires exerçant des réprésailles contre les navires Espagnols pour la plupart. Les flibustiers s'évissaient dans les Antilles.

- Les Boucaniers :
Il s'agissait de colons français, des Caraïbes, qui grillaient ou "fumaient" des sangliers et des boeufs. Un Boucanier signifie littéralement "une personne qui chasse le porc sauvage". C'est un terme employé pour décrire les pirates et les corsaires qui ont eu leurs racines dans les Caraïbes. Beaucoup de boucaniers étaient des marins français qui avaient quitté un navire afin d'éviter la discipline de la vie en mer. Ils se sont établis dans les nombreuses petites îles des Caraïbes. Ils sont devenus des tireurs d'élite avec leurs longs mousquets à baril. L'Espagne ignorait les boucaniers mais quand leur nombre commença à augmenter, l'Espagne se rendue compte qu'ils pourraient devenir une menace pour leurs nouvelles colonies. En raison de cette menace, l'Espagne commença un programme pour débarrasser ses colonies de ces vagabonds. L'attitude de l'Espagne envers les Boucaniers a permis à l'Angleterre de recruter facilement des forces pour constituer des navires corsaires afin de piller les navires et ressources espagnoles.

- Les "Marooners" :
Il s'agissait d'une autre race spéciale de pirates harcelant la force espagnole. Le mot "Marooner" est une corruption du mot espagnol "cimarrona" qui traduit lâchement le "déserteur".
La marine espagnole était probablement plus impitoyable que celle d'Angleterre et ainsi beaucoup d'espagnols abandonnaient la marine à la première occasion.


pirates

Pirates célébres :

Comme vous pourrez le constater certains noms de pirates ci-dessous sont présent dans l'oeuvre d'Eiichiro Oda. Ceci indique qu'Oda s'est très certainement inspiré de faits historiques pour créer One Piece.

- Alvida
Elle était la fille de Synardus, roi de Gotland(île en Suède). Ses parents l'ont maintenue enferméà clef dans sa chambre, et ont placé deux serpents toxiques afin de décourager le plus ardent des prétendants. Le plus courageux s'est avéré être le prince Alf du Danemark. Décidant qu'elle n'était pas prête à être mariée à un certain prince étouffant, Alvilda a tiré profit de l'indécision de ses parents et s'est échappée. Elle joignit un équipage de femmes, et c'est ainsi que débuta sa carrière en terrorisant la côte baltique. Quand elles trouva un équipage de pirates qui avait perdu leur capitaine, elle se fit élire et devint leur nouveau chef. Cette femme était devenue un tel ennui au commerce des négociants que son ancien prétendant, le prince Alf, a été envoyé afin de faire justice aux pirates. Alvilda et son équipage ont combattu dans le golfe de la Finlande mais ont été battu par les forces du Prince Alf et Alvida fut prise vivante. C'est seulement une fois l'un en face de l'autre que le prince Alf reconnu Alvida. Cependant, impressionnée par la façon dont le Prince Alf avait combattu, Alvilda décida de l'épouser sur le champs. C'est ainsi qu'Alvida deveint Reine du Danemark par la suite.

- Samuel Bellamy
Né : Inconnu
Mort : 1717
Il s'agissait d'un jeune marin anglais qui est arrivé dans les nouvelles colonies du monde en recherchant la renommée et la fortune. En 1715 il a persuadé un riche patron de financer un navire et son équipage afin de naviguer au sud à la recherche d'un trésor espagnol.
Le trésor n'était pas la seule chose dans l'esprit du jeune Bellamy car il était promis à la beauté locale Maria Hallet. La chasse au trésor échoua mais Bellamy était peu disposé de retourner au Massachusetts les mains vides, et l'étape à franchir pour devenir pirate était minime. En l'espace d'une année Samuel Bellamy, maintenant connu sous le nom de Bellamy le Noir, était le capitaine d'un équipage notoire de pirate qui avait pillé plus de 50 navires.


- William Kidd
Né : 1645 Greenock, Renfrew, Ecosse
Mort : Le 23 Mai, 1701 Dock d'exécution, Londres
Leçon à tirer de sa vie:
Devenir Pirate c'est comme engager un combat, si tu comptes le faire, alors fais le juste. Mais ne penses pas que tu peux le faire qu'à moitié et attends toi un jours à te faire prendre.
Le capitaine Kidd n'était ni particulièrement impitoyable ni connu pour ses succés. Négociant de New York qui avait précédemment servi comme corsaire contre les Français basés en Indes occidentales, il fut commissionné en 1696 afin de chasser des pirates mais peu de temps après il commença à piller des navires dans l'océan Indien. Il fut arrêté sur le chemin de retour en Amérique en 1699 et envoyé en Angleterre afin de comparaitre pour piraterie. Il fut pendu sur les dock et son corps fut suspendus dans un camp comme avertissement pour montrer ce qui attendait les marins se lançant dans la piraterie.

- Jean Lafitte
Né : Inconnu
Mort : 1821
Plus connu en tant qu'homme d'affaires que marin, Jean Lafitte a surtout été lié aux fonctionnaires du gouvernement et aux femmes de la haute au socièté.
Né en France, Jean Lafitte possédait un magasin à la Nouvelle-Orléans avec son frère. Lafitte menait une bande des pirates et des corsaires. Avec environ dix navires, l'équipage de Lafitte pillait des navires américains, britanniques et espagnol. Le gouverneur de Louisiane offrit 750$ pour sa capture, et en réponse à cela le pirate Jean Lafitte offrit le double de sa récompense pour la capture du gouverneur.
En 1814, les fonctionnaires britanniques lui proposérent des trésors s'il les aidait dans leur attaque sur la Nouvelle-Orléans. Lafitte informa les fonctionnaires locaux qui ignorérent son avertissement. Plusieurs semaines plus tard, une petite flotte navale britannique attaqua la Nouvelle-Orléans.
Lafitte et son équipage s'échappèrent de la ville avant l'attaque. Plus tard cette année, le Général Andrew Jackson accepta l'aide de Lafitte dans les affrontements contre les forces anglaises.
Lafitte et son équipage furent pardonnés de leurs crimes pour services rendus. Jean Lafitte et son frère continuérent d'harceler et de mettre à sac les ports américains jusqu'à la mort de ce dernier en 1821.


Sources :
- Pirates-Corsaires
- Katy Berry
- The Pirate King
- Pirates Info
- Pirates Images