Le fond de casserole fait débat

Tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories.
Avatar de l’utilisateur
Tarocean
Colonel
Messages : 1974
Inscription : ven. janv. 16, 2004 7:06 pm
Localisation : En Train d'apprendre les Leçon de mon Maître

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Tarocean »

Si TDS, tu es très méprisant envers les musulmans laisse moi te le dire franchement, chaque fois que tu en parles, tu trouves toujours le moyen d'être insultant (torcher le cul, le voile, les musulmans vous aimez bien dire: Et les juifs ?, vous condamnez pas assez,... et j'en passe).
Y a qu'a voir un peu plus haut :
TDS a écrit :Et on met des talons aiguilles pour montrer son corps qui est beau; on met un voile parce qu'il est impur. Incomparable.
En aucun cas le corps de la femme est considérer comme impur, je sais pas d'ou tu sors ça, celles qui décident de se voiler le font pour une question de pudeur et de religion, rien d'autre.
Alors qu'on critique les raisons, qu'on aime ou pas, chacun à son opinion, mais faut que t'arrête le mensonge, ou les propos insultant de manière implicite, ça en devient franchement pénible.
On a compris que tu veux pas de musulmans en France ou même en Europe, du moins dans un nombre beaucoup moins important.
Et franchement sur ça, je peux rien te reprocher, tu penses ce que tu veux, mais que tu puisses déclarer ça:
TDS a écrit : Si tu trouve que je suis méprisant avec les musulmans, c'est que tu me lis mal; je ne les ai jamais traité d'idiots ou de terroristes en puissance; je cible une partie bien précise des musulmans qui ne vivent pas en accord avec notre culture.
Sincèrement je ne te crois pas du tout, quand bien même tu essayes de faire croire le contraire. Tu dis que tu cibles une partie et pourtant tu fais souvent des généralités.

Après j'ai rien contre toi, comme je l'ai dit dans l'autre topic: Sans rancune, mais je ne peux m’empêcher de te trouver pitoyable et franchement hypocrite, parce qu'il y a plein de points sur lesquels t'es rester silencieux.
Dernière modification par Tarocean le lun. juil. 25, 2016 7:37 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zhatan
Chef d'Etat Major
Messages : 5250
Inscription : dim. août 30, 2009 7:56 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Zhatan »

Tu sais ce qui est difficile aussi? Soulever de la fonte pour se construire des muscles bien saillants pour plaire au sexe opposé. Notre société est genrée, il y a des hommes et des femmes, et chaque genre a des contraintes liées directement à son genre. Bref, on peut tenter de faire ce qu'ils sont en train de faire aux usa, donc s'identifier aux genres qu'on veut (cisgenre et toutes ces conneries (pour moi ça en est)) mais je doute que le peuple veuille casser des milliers d'années d'évolution culturelle pour un modèle anarchique.
Ces contraintes ne sont pas nécessairement équivalentes et de toute façon la question n'est pas là : il s'agit d'essayer de penser et d'agir dans le sens d'une société moins contraignante.
Bon et puis cette invocation "du peuple" est quand même un peu caricaturale. Le "peuple" ça n'existe pas, c'est une construction politique qui se donne à voir lors de certaines manifestations (genre le vote), mais ce n'est pas une chose qui aurait un avis et une opinion unique réglée et définitive sur tout et tout le temps.
Tu parles d'évolution culturelle comme s'il y avait du darwinisme culturel, c'est assez problématique.
D'ailleurs, ça me fait penser à une question annexe parce qeu ça m'intéresse. Tu penses qu'on pourrait arriver à un monde sans aucune contrainte liée au genre? Et si ce n'est pas le cas, quel est ton féminisme, quelle est ta définition de l'égalité homme-femme?
Ce n'est pas vraiment la question, je crois.

Et on met des talons aiguilles pour montrer son corps qui est beau; on met un voile parce qu'il est impur. Incomparable.
Ah bon.
Les talons-aiguilles, n'impliquent pas une vision religieuse, morale, spirituelle, communautaire et politique.
Mettre un voile ça implique tout ça ?


PS : sur les apprentissages, on peut visionner utilement cette série de cours au collège de France :
http://www.college-de-france.fr/site/st ... -09h30.htm
Enfin bien sûr, c'est un sale universitaire parisien blabla...
« Tout en respectant les femmes, on peut aussi accepter de les frapper. » - Lord Kitetsu, dit "le gentleman
Nouveau ! (28/09) https://adroiteetagauche.wordpress.com/ ... us-serons/

Avatar de l’utilisateur
Sir Etienne
Amiral
Messages : 3933
Inscription : lun. nov. 03, 2008 9:07 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Sir Etienne »

Kirawea a écrit :Comparable ne veut pas dire similaire, mais qu'on peut trouver des axes de comparaison. Le diktat de la mode/beauté et celui de la religion, qui découlent tous deux plus ou moins directement de la domination masculine atavique.
Moué... Si on part par là, tout découle de la domination masculine donc je suis pas sûr que ça soit un critère pertinent.
Zhatan a écrit :
Les talons-aiguilles, n'impliquent pas une vision religieuse, morale, spirituelle, communautaire et politique.
Mettre un voile ça implique tout ça ?
L'Islam l'implique.

Avatar de l’utilisateur
Waweed
Marin
Messages : 446
Inscription : lun. avr. 21, 2014 1:00 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Waweed »

Sir Etienne a écrit : L'Islam l'implique.
L'islam des campagnes et des paysans peut-être. Dans le Coran, on parle seulement de rabattre un "voile sur les poitrines", le Coran a même le mérite de ne pas trop insister dessus. C'est un simple appel à la décence quoi, rien de contradictoire avec une culture catho française, ou avec la pudeur chrétienne en règle générale par exemple. C'est tout à fait raccord avec une France d'origine chrétienne. C'est pas les sœurs des Églises que ça choquerait en tout cas, ni les prêtres. Le voile des beurettes de cité et des mamies - les trois couches collés sur le front en mode Sith - c'est complètement autre chose. Ça n'a rien à voir avec le Coran, c'est une "mode" issue de la tradition qui sort de je ne sais où. Un peu comme les petits caïds de cité, les casquettes Lacoste et les TN à la grande époque. Ou le petit chapeau blanc que porte les "imams", comme le clown Chalagmaoui (ou peu importe comment ça s'écrit) qui est un peu à l'Islam ce qu'est BHL est à la philo.

Les gens peuvent bien s'habiller comme ils veulent, dans l'absolu, je m'en fou complètement. Par contre, lorsque cette "mode" se répercute violemment contre les musulmans coranistes en vendant un Islam aussi ostentatoire et tronqué, là, c'est différent. Le Coran ne prône aucune identité vestimentaire.

Avatar de l’utilisateur
Zhatan
Chef d'Etat Major
Messages : 5250
Inscription : dim. août 30, 2009 7:56 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Zhatan »

L'Islam l'implique.
bof
« Tout en respectant les femmes, on peut aussi accepter de les frapper. » - Lord Kitetsu, dit "le gentleman
Nouveau ! (28/09) https://adroiteetagauche.wordpress.com/ ... us-serons/

TDS
Pierre Richard
Messages : 438
Inscription : jeu. mai 28, 2009 8:07 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par TDS »

Tarocean a écrit :Si TDS, tu es très méprisant envers les musulmans laisse moi te le dire franchement, chaque fois que tu en parles, tu trouves toujours le moyen d'être insultant
Je vais tout remettre dans le contexte; c'est trop facile de dire ça en le sortant du contexte.
(torcher le cul,
Je voulais montrer que l'islam était une religion totalitaire qui s'insinuait dans les moindres recoins de la vie des individus, je trouve qeu l'exemple est bien trouvé.

le voile,
Si avoir une opinion contradictoire avec ta religion est insultant, je ne peux rien faire pour toi.
les musulmans vous aimez bien dire: Et les juifs ?,
Je n'ai pas dit "les musulmans", j'ai dit "des musulmans", ça fait une grosse différence.
vous condamnez pas assez,
Je n'ai donc pas le droit de penser que lorsqu'une partie d'une communauté (qui se considère comme tel) commet des actes répréhensibles, l'autre partie doit s'en dédouaner afin de montrer son unité avec le reste du peuple, sans que ce soit insultant?
Tu as une vision bien particulière du débat d'idées. Tu n'es pas d'accord, tu es insultant.

TDS a écrit :Et on met des talons aiguilles pour montrer son corps qui est beau; on met un voile parce qu'il est impur. Incomparable.
En aucun cas le corps de la femme est considérer comme impur, je sais pas d'ou tu sors ça, celles qui décident de se voiler le font pour une question de pudeur et de religion, rien d'autre.
Je refuse d'entrer dans le débat théologique, déjà parce que ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, et ensuite parce que comme la dernière fois, tu vas me dire "c'est trop facile ça" quand je vais citer.
Alors qu'on critique les raisons, qu'on aime ou pas, chacun à son opinion, mais faut que t'arrête le mensonge, ou les propos insultant de manière implicite, ça en devient franchement pénible.
C'est intéressant ça, "de manière implicite", donc ce que je dis n'est là que pour cacher mon islamophobie ou mon raciste latent, c'est ça? Putain mais lis ce que j'écris et arrête d'imaginer ce que je pense.
Est-ce que moi je te dis que de façon implicite, tu nous dis que tu es pour la liberté individuelle juste pour pouvoir mieux imposer insidieusement la sharia? Non, parce que je ne le pense pas parce que je n'imagine pas ce que tu pense, je lis ce que tu me dis. Donc s'il te plaît, fais pareil!
On a compris que tu veux pas de musulmans en France ou même en Europe, du moins dans un nombre beaucoup moins important.
Alors, non seulement tu t'imagines ce que je pense mais en plus tu ne me lis pas. Quand je te dis que la France est universelle et que toute personne peut devenir française, aç veut dire quoi?
Ce n'est pas parce que je veux une réforme de la religion que je veux dégager les pratiquants.
Et franchement sur ça, je peux rien te reprocher, tu penses ce que tu veux, mais que tu puisses déclarer ça:
TDS a écrit : Si tu trouve que je suis méprisant avec les musulmans, c'est que tu me lis mal; je ne les ai jamais traité d'idiots ou de terroristes en puissance; je cible une partie bien précise des musulmans qui ne vivent pas en accord avec notre culture.
Sincèrement je ne te crois pas du tout, quand bien même tu essayes de faire croire le contraire. Tu dis que tu cibles une partie et pourtant tu fais souvent des généralités.
Si j'en fais souvent, cites en une. Ca ne devrait aps être compliqué vu qu'il y en aurait beaucoup. Et je ne veux pas de "j'ai autre chose à faire.", je viens de me faire insulter, j'aimerais au moins qu'il y ait des justifications sur cette insulte.
Après j'ai rien contre toi, comme je l'ai dit dans l'autre topic: Sans rancune, mais je ne peux m’empêcher de te trouver pitoyable et franchement hypocrite, parce qu'il y a plein de points sur lesquels t'es rester silencieux.
"sans rancune espèce d'hypocrite pitoyable". Bien. Sur quels points suis-je silencieux?
Ces contraintes ne sont pas nécessairement équivalentes et de toute façon la question n'est pas là : il s'agit d'essayer de penser et d'agir dans le sens d'une société moins contraignante.
Je suis d'accord pour dire que les contraintes ne sont aps les mêmes et qu'il faille une société moins contraignante mais ça dépend sur quoi. Et en l'occurrence, la féminité et la virilité ne me semblent pas des contraintes "négatives". Après, c'est pas un sujet auquel j'ai beaucoup réfléchi du coup, donne moi ton opinion sur le sujet :)
Bon et puis cette invocation "du peuple" est quand même un peu caricaturale. Le "peuple" ça n'existe pas, c'est une construction politique qui se donne à voir lors de certaines manifestations (genre le vote), mais ce n'est pas une chose qui aurait un avis et une opinion unique réglée et définitive sur tout et tout le temps.
Quand je dis "le peuple", je n'en parle pas comme une voix unique, ce serait débile, je veux dire la somme de tous les voix. Sachant que le peuple est homogène culturellement, la majorité de l'ensemble de toutes les voix est légitime.
Tu parles d'évolution culturelle comme s'il y avait du darwinisme culturel, c'est assez problématique.
J'en parlais plus comme d'un constat que comme d'une logique. il n'y avait pas de darwinisme culturel.
Arrêtez avec ces connerie de "citoyen du monde" c'est de la branlette purement occidentale ça.
Baba

Avatar de l’utilisateur
Zhatan
Chef d'Etat Major
Messages : 5250
Inscription : dim. août 30, 2009 7:56 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Zhatan »

Je voulais montrer que l'islam était une religion totalitaire qui s'insinuait dans les moindres recoins de la vie des individus, je trouve qeu l'exemple est bien trouvé.
Mais tu réifies l'islam. Encore une fois, l'islam de la tradition n'est pas le même que l'islam salafiste. Beaucoup de musulmans sont peu voire pas pratiquants (équivalent de celui qui va à la fête de minuit et fait mardi gras)... etc. Tu vois bien qu'en disant ça, tu ne peux qu'être excessif.

Je n'ai donc pas le droit de penser que lorsqu'une partie d'une communauté (qui se considère comme tel) commet des actes répréhensibles, l'autre partie doit s'en dédouaner afin de montrer son unité avec le reste du peuple, sans que ce soit insultant?
Tu ne peux pas t'adresser à une communauté sans estimer que cette communauté est pertinente. Donc après, viens pas te plaindre du communautarisme. Il n'y a pas de communauté musulmane qui soit politiquement représentée. On n'a donc rien à demander politiquement à une communauté.
Je refuse d'entrer dans le débat théologique, déjà parce que ça m'en touche une sans faire bouger l'autre, et ensuite parce que comme la dernière fois, tu vas me dire "c'est trop facile ça" quand je vais citer.
Mais citer ne suffit pas. On ne peut pas regarder une religion comme une chose figée qui sort tout armé d'un livre. D'ailleurs, la plupart des musulmans ne se voilent pas, me diras-tu que ce sont de mauvais ou de faux musulmans ? Ce n'est pas à l'Etat de le dire. Les citoyens font ce qu'ils veulent, tant que ce n'est pas antisocial. Et mettre un voile sur la tête, ce n'est pas antisocial.
Je suis d'accord pour dire que les contraintes ne sont aps les mêmes et qu'il faille une société moins contraignante mais ça dépend sur quoi. Et en l'occurrence, la féminité et la virilité ne me semblent pas des contraintes "négatives". Après, c'est pas un sujet auquel j'ai beaucoup réfléchi du coup, donne moi ton opinion sur le sujet :)
Elles sont négatives lorsque ce sont des injonctions et en plus des injonctions qui s'adressent à certaines personnes et pas à d'autres. Cela signifie qu'une femme masculine ou un homme efféminé subira des rappels à l'ordre. Bien entendu, en fonction des milieux, être efféminé ça peut consister à n'être simplement pas assez musclé ou gros ou ne pas boire d'alcool ou... etc. Je dis pas que ce n'est jamais bien, les injonctions, mais en l'occurrence, ça se discute.
Quand je dis "le peuple", je n'en parle pas comme une voix unique, ce serait débile, je veux dire la somme de tous les voix. Sachant que le peuple est homogène culturellement, la majorité de l'ensemble de toutes les voix est légitime.
Le peuple est pas du tout homogène culturellement. Je parle pas français comme un grand bourgeois parisien, je parle pas français comme un paysan de la Creuse, j'ai pas les mêmes lectures qu'un Français des cités ou qu'un ingénieur... etc. Alors ok, tout le monde connaît Victor Hugo, mais faut pas en demander plus.
« Tout en respectant les femmes, on peut aussi accepter de les frapper. » - Lord Kitetsu, dit "le gentleman
Nouveau ! (28/09) https://adroiteetagauche.wordpress.com/ ... us-serons/

Avatar de l’utilisateur
Kirawea
Empereur
Messages : 2354
Inscription : sam. oct. 15, 2005 9:27 pm
Localisation : Saint-Félix
Contact :

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Kirawea »

Sir Etienne a écrit :
Kirawea a écrit :Comparable ne veut pas dire similaire, mais qu'on peut trouver des axes de comparaison. Le diktat de la mode/beauté et celui de la religion, qui découlent tous deux plus ou moins directement de la domination masculine atavique.
Moué... Si on part par là, tout découle de la domination masculine donc je suis pas sûr que ça soit un critère pertinent.
En l'occurrence je pense que "découler" n'était pas le terme approprié pour le cas de la religion, qui est plutôt utilisée comme un outil par ceux qui veulent asseoir une domination. La notion commune de diktat n'en reste pas moins pertinente.

Avatar de l’utilisateur
San999
Okama
Messages : 7075
Inscription : ven. sept. 08, 2006 11:26 am
Localisation : À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par San999 »

Enfin, je trouve le temps de répondre. On va voir si ce sera aussi long que je le craignais ou si je parviens à faire court.
TDS a écrit :
San999 a écrit :Encore une fois, TDS, lis plutôt ce qui est souligné. Depuis quand faire une loi doublon est une bonne idée? Et personnellement, je te trouve extrêmement méprisant envers les musulmans (au point que j'en aie une boule au ventre, alors que je ne suis pas directement concerné), mais je survis. D'ailleurs, Tarocéan ne se sentait pas super à l'aise avec tes propos, et ça ne t'a pas arrêté.
Si tu trouve que je suis méprisant avec les musulmans, c'est que tu me lis mal; je ne les ai jamais traité d'idiots ou de terroristes en puissance; je cible une partie bien précise des musulmans qui ne vivent pas en accord avec notre culture. J'aimerais d'ailleurs que tu m'explique ce qui te dérange dans mes propos (si ça te gonfle pas) parce que je trouverais ça intéressant.
"Français qui veut vivre paisiblement sans se soucier d'une religion aussi invasive que l'islam". Alors déjà, sauf potentielle exception (après tout, il n'y a pas de raison qu'il n'y ai pas de cons chez les Musulmans), je ne vois pas en quoi c'est la faute des Musulmans en général si tu t'en soucies autant. L'argument de la visibilité, si tu me permets le parallèle, cela me rappelle: "Je n'ai rien contre les homos. Mais j'ai pas envie de les voir s'embrasser dans la rue. Beurk!" Ensuite "religion invasive", en quoi?

Le nombre de fois où tu dis: "Ils ne méritent pas d'être français." Alors, certes, tu ne vises pas tous les Musulmans, seulement ceux dont l'islamité est visible, mais de un, voire ce que j'ai dit précédemment sur ce "je ne veux pas voir!", de deux, qu'est-ce que c'est que cette histoire de "mériter"? Parce qu'un Français c'est irréprochable? Ou alors ses fautes, s'il en a, ne peuvent qu'être françaises? Mais c'est quoi des fautes françaises? Si Marc Vincent bat sa femme, il "mérite" d'être français, mais si Mehdi Youssoufi prie Allah dans la rue, il ne le "mérite" pas? Te connaissant, tu vas sans doute me dire que "oui", non pas parce que je crois que tu approuves le mari violent, mais simplement parce que tu essaies d'être tellement cohérent avec toi-même, qu'au final, cela ne te dérange pas de dire des choses pareilles. Mais j'ai envie de dire que si la culture française est capable de supporter d'avoir en son sein le mari violent, mais pas le mec qui prie et gêne le passage, peut-être que cette culture française, c'est un petit peu de la merde, et qu'il faudrait la changer. Evidemment, je n'en pense pas un mot. J'ai pas plus de problème avec la culture française qu'avec n'importe quelle autre. Mais c'est ce que j'ai envie de rétorquer à ce genre d'argumentation qui me semble totalement tordue.

Et quand tu dis de choisir entre la France et l'Islam (vient pas dire que tu le fais pas: "'il est temps pour les musulmans de montrer à leurs compatriotes que leur choix c'est la France"), c'est à peu près aussi censé que de demander de choisir entre son père et sa mère. Et ensuite, que tu le veuilles ou non, cela pose directement l'Islam naturellement incompatible avec la France, sinon, il n'y aurait pas besoin de faire de choix.

Ensuite, tu décides arbitrairement de ce qui peut être assimilable par la culture française ou non. Je veux dire, tu reconnais toi-même que la France s'est aussi faite par le multiculturalisme, sur des importations d'autres cultures, des mélanges. Pourtant, tu bloques totalement sur les NOUVELLES influences, les NOUVELLES façons d'être et de faire. Pourtant, les anciennes importations ont aussi été nouvelles. De quelle autorité tu décides que non, contrairement aux autres, celle-ci, il ne faut pas, c'est pas français ou je ne sais quoi? Parce que tu as un certain nombre de Français qui sont d'accord avec toi? Et tu crois que combien des influences extérieures, maintenant partie prenante de la culture française, ont d'abord rencontré de la résistance de la part d'une part plus ou moins importante de la population. Tu sais comment les gens ont réagi au rock? Tu sais comment les gens réagissent au féminisme? Tu sais comment les gens réagissent à tout ce qui leur semble nouveau et les perturbe dans leur petite vision bien rangée du monde?

Pour être tout à fait honnête, je n'ai aucun problème à ce que les gens cherchent à conserver leurs traditions et leurs modes de vie. Mais cela m'énerve par contre, quand ils le font en désignant un ennemi et cherchent à empêcher celui-ci de vivre comme il l'entend. Et tu veux que je te dise? Oui, cette migration peut apporter quelque chose à notre culture! Nous, Occidentaux, avons un putain de balais dans le cul (un peu moins les Méditerranéens), on a du mal à se parler dans le bus et dans la rue, on se méfie de tout le monde, avant de montrer notre générosité il faut que la personne ait passé je ne sais combien de tests informels ou alors faut que cela passe par une institution, on ne se demande que rarement de l'aide les uns aux autres quand cela va mal à cause de notre gêne et de notre fierté, on a du mal à se montrer de l'affection, notre emploi a tellement d'importance chez nous que cela détermine quasiment toute notre identité et peut provoquer de graves dépressions ou autres troubles si cela va mal de ce côté, etc. Beaucoup de ces choses n'existent pas ou dans une bien moindre proportion chez un bon nombre de cultures qui arrivent par chez nous. Voir un peu cette mentalité pourrait être une grande richesse pour nous. Mais non, nous, tout ce qu'on voit, ce sont des gens qui parlent fort dans une langue qu'on ne comprend pas, des boubous, des longues barbes et des voiles...

Alors, certes, la bonne entente ne peut pas se faire facilement, et l'effort ne peut pas venir que de nous (même si bon, étant en position avantagée, il est évident que notre rôle sera plus important). Même s'il est compréhensible de vouloir rester avec des gens avec lesquels la communication passe facilement, plutôt que d'aller vers l'effrayant inconnu, il est évidemment souhaitable que le dialogue et la tentative de compréhension se fasse des deux côtés. On peut aussi choisir la solution de facilité et décider qu'on ne peut pas vivre ensembles. Mais tu serais étonné des résultats qu'on peut obtenir avec une attitude du type: "Okay, je suis intéressé par ce que tu as à dire et à me montrer. Et voilà aussi ce que moi, en retour, j'aimerais te montrer." On obtient des bons petits Occidentaux formatés (en tout cas, pas depuis que je fais ce boulot), mais on obtient un échange humain extrêmement enrichissant. Tu serais aussi étonné du nombre de réfugiés qui me demandent comment se faire des amis suisses, mais en sont incapables à cause de la barrière de la langue et parce que les codes culturels sont assez rigides en Suisse pour briser la glace.

Bon, ce discours ne va rien changer à ce que tu penses. Mais cela te confirmera à quel point nos raisonnement sont différents.
TDS a écrit :Et j'avais lu ce qui était souligné, et je t'ai répondu. Constitutionnaliser cette loi est une revendication identitaire qui a lieu d'être. C'est un message envoyé aux musulmans qui tenteraient de faire du prosélytisme ou d'imposer une culture. Les suisses ont même eu raison de le faire à mon avis. De plus, tu dis qu'ils ont été idiots mais des votations sur un sujet en particulier (type minaret), il n'y en a pas toutes les trois semaines, donc quand il est là, il faut le voter.
Prosélytisme et imposer une culture... Encore un exemple de ton manque de respect envers les Musulmans. Tu pars du postulat qu'ils ont forcément ce genre d'intention. Je veux dire, comment tu peux dire que tu respectes les Musulmans, mais que tu veux quand même par avance te prémunir de quelque chose que certains d'entre eux pourraient peut-être éventuellement faire? Et qu'il faut leur envoyer un message? Tu te rends compte du côté hostile de ça ou bien? "Faites pas les malins, hein. On est protégé contre vos excès." Je sais pas, individuellement, on me traite comme ça, je l'ai assez mauvaise. Alors si on me vise en tant que membre d'une minorité... Pourquoi ne pas simplement interdire le prosélytisme de façon générale? Plus efficace et plus en rapport avec ce qu'on souhaite vraiment, sans pour autant viser qui que ce soit. Et tu sais combien de Musulmans je croise par jour? Des dizaines. J'en rencontre des nouveaux pratiquement tous les jours. Et combien parmi eux ont tenté de me convertir? Aucun. Par contre, j'ai rencontré un témoin de Jéhovah érythréen et un autre togolais et eux, oui, ils ont bel et bien essayé de m'embarquer là-dedans. lol Durant mes deux semaines à Tokyo, il y a aussi des mecs qui ont essayé de me convertir à leur école de bouddhisme... re-lol Comme quoi...

Et puis, tu réifies beaucoup trop les identités culturelles.
TDS a écrit :
Et si une paire de chaussure qui rend la marche difficile et cause des problèmes de dos exclusivement réservée aux femmes, dont le but unique d'exacerber leur beauté voire leur sex-appeal, n'est pas sexiste, je ne sais pas ce qui l'est. Il découle d'une logique inverse de celui du voile, mais il est bel et bien là.
Tu sais ce qui est difficile aussi? Soulever de la fonte pour se construire des muscles bien saillants pour plaire au sexe opposé. Notre société est genrée, il y a des hommes et des femmes, et chaque genre a des contraintes liées directement à son genre. Bref, on peut tenter de faire ce qu'ils sont en train de faire aux usa, donc s'identifier aux genres qu'on veut (cisgenre et toutes ces conneries (pour moi ça en est)) mais je doute que le peuple veuille casser des milliers d'années d'évolution culturelle pour un modèle anarchique.
Zhatan a bien répondu à tous ça. Et "cisgenre", ça veut dire quelqu'un qui est conforme aux normes de genre, pas l'inverse, ça, c'est transgenre.
TDS a écrit :D'ailleurs, ça me fait penser à une question annexe parce qeu ça m'intéresse. Tu penses qu'on pourrait arriver à un monde sans aucune contrainte liée au genre? Et si ce n'est pas le cas, quel est ton féminisme, quelle est ta définition de l'égalité homme-femme?
On parle de faire de la nanotechnologie, on parle d'aller sur Mars, on parle de terraformation, on parle de cybernétisme, on parle de téléportation, on parle de robots avec d'authentiques IA, on parle de mille et une choses technologiques incroyables capables de bouleverser notre quotidien ou nos sociétés de façon incroyable (pour certaines de ces technologies, on a déjà commencé à les créer, ne serait-ce qu'en prototype), tout cela alors qu'on n'a même pas encore réglé les énormes conflits qui parcourent le monde. Et à part quelques intellectuels, la seule réaction que les gens ont, c'est "waaah! impressionnant, ça fait rêver". Parle de bouleverser les identités de genre et les relations humaines, et t'as plein de cyniques pour te dire que c'est impossible et en plus, cela va provoquer la déchéance de nos sociétés, si on essaie, alors qu'on a des exemples ethnologiques pour montrer la variété énorme qui existe à ce sujet. Cela répond-il à ta question?

PS: Oui, c'était long...
Moi, le joyeux et tout-puissant Phoenix Violet, je prends soin de mon afro des ténèbres! /o/
Image

Avatar de l’utilisateur
Sir Etienne
Amiral
Messages : 3933
Inscription : lun. nov. 03, 2008 9:07 pm

Re: Le fond de casserole fait débat

Message par Sir Etienne »

Juste deux trucs en passant.
San999 a écrit :Oui, cette migration peut apporter quelque chose à notre culture! Nous, Occidentaux, avons un putain de balais dans le cul (un peu moins les Méditerranéens), on a du mal à se parler dans le bus et dans la rue, on se méfie de tout le monde, avant de montrer notre générosité il faut que la personne ait passé je ne sais combien de tests informels ou alors faut que cela passe par une institution, on ne se demande que rarement de l'aide les uns aux autres quand cela va mal à cause de notre gêne et de notre fierté, on a du mal à se montrer de l'affection, notre emploi a tellement d'importance chez nous que cela détermine quasiment toute notre identité et peut provoquer de graves dépressions ou autres troubles si cela va mal de ce côté, etc. Beaucoup de ces choses n'existent pas ou dans une bien moindre proportion chez un bon nombre de cultures qui arrivent par chez nous. Voir un peu cette mentalité pourrait être une grande richesse pour nous. Mais non, nous, tout ce qu'on voit, ce sont des gens qui parlent fort dans une langue qu'on ne comprend pas, des boubous, des longues barbes et des voiles...
...
Tout ce que tu détestes chez les occidentaux, c'est la raison pour laquelle je les aime. Prudence, sélectivité, fierté, retenue.
Perdre ça, pour moi, ce n'est pas le progrès, l'ouverture, l'empathie, c'est l'anti-civilisation par excellence.

Alala, les occidentaux devraient se séparer pour reformer des groupes un peu plus homogènes. On devient trop différent les uns des autres à mon goût :lol
San999 a écrit : On parle de faire de la nanotechnologie, on parle d'aller sur Mars, on parle de terraformation, on parle de cybernétisme, on parle de téléportation, on parle de robots avec d'authentiques IA, on parle de mille et une choses technologiques incroyables capables de bouleverser notre quotidien ou nos sociétés de façon incroyable (pour certaines de ces technologies, on a déjà commencé à les créer, ne serait-ce qu'en prototype), tout cela alors qu'on n'a même pas encore réglé les énormes conflits qui parcourent le monde. Et à part quelques intellectuels, la seule réaction que les gens ont, c'est "waaah! impressionnant, ça fait rêver". Parle de bouleverser les identités de genre et les relations humaines, et t'as plein de cyniques pour te dire que c'est impossible et en plus, cela va provoquer la déchéance de nos sociétés, si on essaie, alors qu'on a des exemples ethnologiques pour montrer la variété énorme qui existe à ce sujet. Cela répond-il à ta question?
J'ai pas compris.
T'aimerais que la technologie règle la question des différences de genre ? Ou tu fais juste un parallèle entre les bouleversements d'une révolution technologique et d'une révolution sociétale ?

Répondre